Nous contacter:

La Gioannina

15 rue Simonet 75013 Paris

tel: 06 07 23 57 51

email

facebook



Retour à la page d'accueil

Nanja BREEDIJK s'active dans tous les champs de la harpe ancienne, de la harpe renaissance à la harpe à pédales. Après ses études de harpe à pédales au Conservatoire Royal de la Haye, elle vient en France en 1995 où elle continue les études de harpe moderne et ancienne. Elle enseigne la basse continue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et au Centre Supérieur de Musique (Musikene) du Pays-Basque à San Sebastián (Espagne), ainsi que les harpes anciennes au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse et de Versailles. Elle joue dans plusieurs formations de musique ancienne (Les Paladins, Le Poème Harmonique, Les Arts Florissants, Ensemble XVIII-21) et participe régulièrement à des productions d'opéra et d'oratorio en Allemagne, en Suisse ou en France. En tant que soliste elle a joué le Concerto pour harpe de G.F. Haendel avec l'orchestre Concerto Köln. www.nanja.breedijk.net

Rémi CASSAIGNE étudie le luth avec Pascale Boquet au CNR de Tours, puis dans la classe d'Eugène Ferré au CNSMD de Lyon. Rémi Cassaigne joue aujourd'hui avec des ensembles comme Le Baroque Nomade, Consonance, Le Concert d'Astrée, La Grande Ecurie, Jacques Moderne, L'Oxymore, Les Paladins. Depuis 2013, il anime avec le claveciniste Mathieu Dupouy et le violiste et scénographe Andreas Linos le collectif Wondrous Machine. Auteur de plusieurs romans et de nombreuses traductions du suédois, il a écrit le livret de l'opéra La Pellegrina donné à Dijon en février 2014.

Françoise MASSET a reçu sa formation musicale, vocale et universitaire aux CNR de Douai et de Paris, au Centre de Musique Baroque de Versailles et à la Sorbonne. Sur scène, en concert et au disque, elle interprète un répertoire diversifié, du baroque au contemporain. Ses rôles, les spectacles qu'elle a conçus et les ouvrages qu'elle a créés (dont la "Médée" de Michèle Reverdy à l'Opéra de Lyon), témoignent de sa curiosité et de son goût pour les rencontres musicales. Le récital (avec piano, orgue, harpe, guitare, théorbe et luth) et la musique de chambre sont des domaines qu'elle aime privilégier. L'Académie du disque lyrique lui a décerné en 2010 l'Orphée d'or de la meilleure interprète de mélodies pour l'album "Les Compositeurs de Marceline Desbordes-Valmore" enregistré avec le pianiste Nicolas Stavy. Le critique Ivan Alexandre la salue comme "l'une de nos rares, de nos dernières diseuses, qui sait où placer l'accent tonique et l'accent pathétique dans l'Isis de Lully comme dans une chanson de Kosma..." www.francoisemasset.com