Nous contacter:

La Gioannina

15 rue Simonet 75013 Paris

tel: 06 07 23 57 51

email

facebook



Retour à la page d'accueil



Consulter les autres programmes

Rome inouïe
             Orazio Michi dell'Arpa

Orazio Michi, dit Orazio dell'Arpa, est un illustre inconnu. à Rome, en 1640, un an avant sa mort, il est encensé par ses contemporains comme harpiste virtuose, à l'égal de Frescobaldi pour le clavier et Kapsberger pour le théorbe. Il n'a pourtant laissé aucune pièce pour son instrument.
    Né près de Naples vers 1595, il entre très tôt à Rome au service du Cardinal Montalto, puis, à la mort de ce dernier, en 1624, passe au service du cardinal Maurizio di Savoia. Virtuose mondain choyé par ses mécènes, il fréquente aussi assidument l'église Santa Maria in Vallicella (dite Chiesa Nuova), où la congrégation de l'Oratoire, fondée par Philippe Néri, encourage un renouvellement de la musique sacrée. C'est probablement dans ce cadre qu'Orazio compose la plupart de ses airs spirituels. à sa mort, c'est à cette congrégation qu'il lègue la majeure partie de ses biens et toute sa musique.

Nous proposons un portrait intime d'Orazio Michi à travers sa musique: dans des formes brèves à l'expressivité exacerbée, Michi chante les affres de l'amour mondain, l'horreur du spectacle de la Passion, les tourments à cœur ouvert d'une âme repentie et l'espoir d'une rédemption. Dans le dialogue des voix, il insuffle une tension dramatique qui fait surgir un véritable théâtre des passions: un compositeur singulier qui participe en liberté à l'élaboration des codes de la cantate italienne.
    Le programme existe pour une, deux ou trois voix et cordes pincées.



Extraits musicaux en lien avec ce programme

Concerts donnés autour ce programme

Revue de presse en lien avec ce programme

Galerie de photos